Avec le Soutien de l'UE, l'ONU dépeint Israël comme le pire violateur des droits économiques et sociaux au monde

Screen Shot 22/07/2015 au 14/02/00 AM
GENÈVE, 22 Juillet – 54 pays membres du Conseil économique et social de l’ONU ont désigné de manière discriminatoire Israël comme l’unique violateur des droits économiques et sociaux dans le monde, par une résolution adoptée lundi 20 juillet 2015 par une majorité de 42 États, dont tous les membres de l’UE.
Seule l’Australie et les États-Unis s’y sont opposés, avec l’abstention du Honduras et du Panama. Huit pays étaient absents.
ECOSOC condamné Israël
Le texte fustige Israël pour des crimes tels que “la destruction de maisons et de propriétés, des institutions économiques, des terres agricoles et des vergers dans le territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est, ainsi que dans le Golan syrien occupé”; de «l’exploitation des ressources naturelles”; ainsi que du “déversement de toutes sortes de déchets dans le territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est ainsi que dans le Golan syrien occupé, ce qui menace gravement leurs ressources naturelles.”
La résolution soutenue par l’UE ne mentionne jamais le Hamas.
La Syrie a été mentionnée 13 fois – mais seulement pour condamner Israël pour des violations alléguées contre “les citoyens syriens du Golan syrien occupé» dont les membres la famille résident dans «leur mère patrie, la République arabe syrienne.” Le régime meurtrier de Bachar al-Assad n’a pas été condamné, ni même mentionné, une seule fois.
Aucun autre pays n’a été distingué par une condamnation à la session annuelle de l’ECOSOC de cette année.
Après la présentation de la résolution par l’Afrique du Sud, l’ambassadeur syrien a pris la parole et a accusé Israël de faciliter des attaques terroristes contre les villes syriennes et les civils. L’envoyé d’Assad a condamné l’Etat juif pour la “destruction du sol du Golan, l’exploitation de ses ressources, l’incendie de ses produits et d’autres politiques racistes.”

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent