Censure: le CDH interrompt Hillel Neuer alors qu'il énumère des Etats

 
https://www.facebook.com/unwatch/videos/3137061996319323/
Le 18 mars 2019, lors d’une séance dédiée uniquement à la condamnation d’Israël, la présidente du débat du Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies a brutalement interrompu Hillel Neuer de UN Watch alors qu’il ne faisait que nommer les pays qui s’étaient exprimés plus tôt, ce qui, a-t-il dit à l’assemblée, est plus qu’éloquent.
Les Nations Unies veulent faire taire Hillel Neuer.
Mais dans une assemblée dominée par les pires régimes du monde, Hillel Neuer et UN Watch n’arrêteront pas de dire la vérité.  

  • Nous n’arrêterons pas de critiquer l’obsession du CDH qui diabolise l’État Juif, et ne condamne pas les abus flagrants de la Russie, la Turquie, le Zimbabwe et autres régimes qui violent les droits humains.
  • Nous n’arrêterons pas d’exposer l’hypocrisie et les biais d’un “conseil des droits de l’homme” qui compte parmi ses membres l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Chine, Cuba et le Pakistan.
  • Et nous n’arrêterons pas de défendre les vraies victimes des violations des droits humains, dont beaucoup sont victimes des états membres du Conseil des Droits de l’Homme.

En réponse à cette volonté de nous faire taire, nous avons décidé d’engager un autre associé qui dénoncera et combattra les préjugés du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies à l’encontre d’Israël, et promouvra les droits humains pour les victimes des pires régimes du monde.
Envoyons un message aux dictatures et à leurs défenseurs au CDH: nous continuerons de lutter, votre intimidation et censure ne nous arrêterons pas. Aidez-nous à récolter $75’000 pour mieux faire entendre notre voix et ajouter un nouveau membre à notre équipe maintenant.
Cliquez ici pour faire un don maintenant!
 
 

UN Watch

Cookie Policy

We use cookies to give you a more personalized browsing experience and analyze site traffic. Read More