UN Watch demande le rejet de la candidature russe au CDH

La 45e session du Conseil des droits de l’homme s’est tenue du 14 septembre au 7 octobre 2020. Lors de la discussion sur la situation en Ukraine, Emmanuelle Gunsbourg Kasavi, UN Watch Geneva Advocay Director, est intervenue devant le Conseil pour évoquer la situation déplorable des droits de l’Homme en Crimée et a appelé l’Assemblée Générale de l’ONU à ne pas élire la Russie comme membre du Conseil des Droits de l’Homme.

Traduction de son intervention:

Monsieur le Vice-président,

UN Watch est très préoccupé par la situation des droits de l’Homme en Crimée occupée.

Selon l’enquête annuelle de Freedom House, le gouvernement d’occupation russe en Crimée est classé Non libre, avec un score de 8/100 en ce qui concerne les droits civils et politiques.

La Russie est actuellement candidate à un siège au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies. En vertu de la résolution 60/251, les membres sont tenus de respecter les normes les plus élevées en matière de protection des droits de l’Homme. En se concentrant sur ses actions en Crimée, la Russie répond-elle à ces critères ?

Examinons :

Premièrement, les individus en Crimée ne sont pas libres de pratiquer leur foi. Selon le bureau des droits de l’homme des Nations Unies, les protestants, les musulmans, les juifs, Hare Krishna et les Témoins de Jéhovah ont été persécutés.

Deuxièmement, les arrestations et les détentions arbitraires, la torture par les forces de l’ordre, la falsification des preuves et les procès inéquitables restent une pratique courante en Crimée occupée.

Troisièmement, de nombreux prisonniers sont transférés de la Crimée vers la Russie, en violation du droit international.

À la lumière de ce qui précède, il est clair que le bilan de la Russie en Crimée ne répond pas aux normes établies par les Nations Unies pour l’adhésion à son plus haut organe de défense des droits de l’Homme.

Nous demandons donc à l’Assemblée Générale de l’ONU, lors des élections qui auront lieu dans deux semaines, de rejeter la candidature de la Russie à un siège au sein de ce Conseil.

Je vous remercie.

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent