COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Aujourd’hui: UN Watch exhorte le Canada de Justin Trudeau à modifier son vote contre Israël

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Aujourd’hui: UN Watch exhorte le Canada de Justin Trudeau à modifier son vote contre Israël

Genève, le 18 décembre 2019 – Le Canada devrait revoir son soutien à une résolution anti-Israélienne, co-sponsorisée par la Corée du Nord, le Zimbabwe et la Palestine, alors qu’un deuxième vote, définitif, est prévu à l’Assemblée Générale de l’ONU aujourd’hui.
Le mois dernier, en soutenant le texte de cette résolution, le Canada a brisé sa longue tradition de toujours s’opposer aux résolutions biaisées; et ceci alors qu’il convoite un siège au Conseil de Sécurité en 2021.
Comme le dit Hillel Neuer, directeur de UN Watch, une ONG basée à Genève active dans la promotion des droits de l’homme : “Cette résolution condamne l’édification du mur anti-terroriste mais oublie de mentionner qu’il a été érigé en réponse à la deuxième intifada lors de laquelle 8’341 Israéliens ont été tués ou blessés dans des attentats suicides palestiniens, des tirs, des jets de pierres, des attaques au couteau, des lynchages, des roquettes et d’autres types d’attaques”.
“La résolution en question a été présentée le mois dernier, seulement quelques jours après que le Jihad Islamique palestinien ait tiré des centaines de roquettes sur Israël, évidemment le texte n’en dit pas un mot”.
“Quoiqu’il en soit” écrit Neuer dans une lettre ouverte à Trudeau, “vous avez rejoint une bande de chacals en votant oui. Aujourd’hui, 37’000 personnes ont signé une pétition de UN Watch vous exhortant à modifier votre vote à l’Assemblée Générale ce mercredi et dire Non”.
“Monsieur le Premier Ministre, vous reconnaissez l’importance des excuses. Il est encore temps de reconnaitre qu’il ne faut pas troquer les principes fondateurs de justice et d’équité du Canada dans le but de s’attirer de bonnes grâces et obtenir un siège au Conseil de Sécurité, c’est un marché faustien. Il est encore temps de vous excuser et d’agir correctement”.
Le 5 décembre, lors du dîner de Gala de UN Watch à New York, Nikki Haley, ancienne ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU a aussi accusé Trudeau de commettre “un pacte avec le diable”.
Elle a dit : “Le Canada a surpris les amis d’Israël en votant en faveur d’une résolution nord-coréenne qui conteste la légitimité d’Israël. Pendant des années, le gouvernement canadien a voté contre cette résolution. Un observateur a dit que le Canada faisait un “marché faustien”, en troquant son intégrité contre un siège au Conseil de Sécurité. Je parle par expérience quand je dis que les Nations Unies offrent de nombreuses opportunités de commettre un pacte avec le diable”.
Le mois dernier, UN Watch a lancé une pétition afin que Trudeau modifie son vote lors de l’Assemblée Générale d’aujourd’hui. La pétition a reçu plus de 37’000 signatures.