“Le Hamas commet un double crime de guerre” – Hillel Neuer dénonce la partialité de l’ONU

La vidéo du rare moment de vérité qui se déroule à l’ONU est maintenant largement partagée sur YouTube, Instagram, Facebook, et Twitter.

Témoignage de Hillel Neuer, directeur exécutif de UN Watch, à la 30ème session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme, 27 mai 2021

Madame la Présidente,

Les Nations Unies ont été fondées pour prévenir la guerre. Pourtant, la session unilatérale d’aujourd’hui, et l’enquête préétablie qu’elle préconise, aboutiront à l’inverse – parce qu’elles ont été le but même de cette guerre.

Le but du Hamas, soutenu par la République islamique d’Iran, était d’attaquer les villes israéliennes depuis les zones peuplées de Gaza, de faire des victimes civiles et d’exploiter la souffrance de son propre peuple – afin de délégitimer Israël, ici à l’ONU, devant les tribunaux internationaux et dans les médias.

Un conseil des droits de l’homme devrait condamner ce que fait le Hamas.

Pourquoi, alors, la résolution d’aujourd’hui ne mentionne-t-elle pas que le Hamas a commencé cette guerre en tirant plus de 4 000 roquettes qui ont délibérément visé des civils en Israël ? Et que ces roquettes ont été lancées depuis des zones civiles, de sorte que chaque attaque constitue un double crime de guerre ?

Pourquoi ne mentionne-t-on pas que des centaines de millions de dollars d’aide internationale, donnés pour aider la population pauvre de Gaza, ont été détournés par le Hamas pour construire 250 miles de tunnels de terreur ?

Pourquoi ne mentionne-t-on pas que le Hamas est reconnu dans le monde entier comme une organisation terroriste, et que sa charte fondatrice appelle ouvertement au génocide des Juifs ?

Pourquoi ne mentionne-t-on pas que le 7 mai, lors d’un rassemblement à Gaza, un dirigeant du Hamas a déclaré aux Palestiniens, je cite : “Nous voulons que vous coupiez la tête des Juifs avec des couteaux” ?

Pourquoi ne mentionne-t-on pas qu’au cours des deux dernières semaines, des Juifs du monde entier, de Londres à Los Angeles, ont été menacés, poursuivis et violemment agressés par des manifestants pro-palestiniens ?

Madame la Présidente, l’ONU n’est-elle pas censée défendre les victimes du terrorisme et du racisme ?

 

PARTAGEZ : Facebook | Instagram | Twitter |  YouTube

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent