L’ONU respecte-t-elle ses principes fondateurs? A vérifier…

 

UN Watch a créé une base de données qui répertorie toutes les résolutions promulguées par les instances onusiennes au cours de ces vingt dernières années et ce que UN Watch a découvert est édifiant ! Retrouvez la vidéo sur nos réseaux sociaux, Youtube, Facebook, Instagram et Twitter.

La base de données de UN Watch surveille les actions et la composition des principaux organes de l’ONU, en soulignant la montée pernicieuse des dictatures à des postes élevés, et l’obsession particulière de l’organisme mondial à faire d’Israël un bouc émissaire.

UN Watch a ainsi constaté que des régimes répressifs sont régulièrement élus dans les principales instances de l’ONU chargées de protéger les droits de l’homme, les droits des femmes et l’égalité des sexes, de promouvoir l’éducation, de protéger la liberté de la presse, et de superviser le travail des groupes de défense des droits de l’homme. Ces instances offrent l’impunité à la plupart des pires régimes du monde comme le Conseil des droits de l’homme qui compte parmi ses membres des pays tels que la Chine, la Libye, et le Pakistan. Ces régimes autoritaires et dictatoriaux représentent ainsi 59% de la composition totale du Conseil en 2021.

Au sein des instances onusiennes, Israël est la cible de toutes les critiques, alimentant une obsession irrationnelle évidente à l’encontre de l’Etat hébreu. Au Conseil des droits de l’homme, Israël est le seul pays dont la situation des droits de l’homme est ciblée par un point spécial n°7 de l’ordre du jour, alors que tous les autres pays sont examinés sous le point général n°4 de l’ordre du jour.

De plus, chaque année, Israël est condamné par plus de cinq résolutions alors que la plupart des pires régimes du monde ne font l’objet d’aucune critique! Israël a aussi été au centre des débats lors de neuf sessions spéciales depuis la création du Conseil des droits de l’homme, plus que la Libye, le Myanmar et la Syrie réunis.

L’obsession s’accentue lorsque l’ONU promulgue des mandats discriminatoires à l’encontre d’Israël en nommant un expert des droits de l’homme sur la Palestine pour enquêter uniquement sur les “violations d’Israël”. Par conséquent, il ignore régulièrement les violations commises par des acteurs palestiniens, notamment les attaques de roquettes et les attentats terroristes du Hamas ciblant des civils israéliens, les arrestations arbitraires et la torture de Palestiniens perpétrées par l’Autorité palestinienne, ainsi que la torture et les exécutions extrajudiciaires de Palestiniens par le Hamas.

Face à toutes ces informations accablantes, il est temps d’agir et la société civile a aussi son rôle à jouer. C’est pour cela que UN Watch vous donne la possibilité de mener une action auprès de vos gouvernements pour qu’ils cessent le parti-pris qui vise Israël.

Prenez le parti de la justice en exhortant votre pays à modifier sa politique de vote biaisée à l’encontre d’Israël. Retrouvez les pétitions pour la France, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le CanadaMonaco, et bien d’autres encore sur notre site internet unwatch.org/database.

PARTAGEZ : Facebook | Instagram | Twitter |  YouTube

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent