L’ONU cible Israël avec 5 résolutions unilatérales

NEW YORK, 2 décembre 2020 – l’Assemblée générale des Nations unies a adopté cinq résolutions unilatérales visant Israël, dont un texte parrainé par la Syrie qui juge que la présence d’Israël sur le Golan “fait obstacle à l’instauration d’une paix juste, globale et durable dans la région”, ainsi que deux résolutions renouvelant le mandat d’un comité chargé de promouvoir la propagande anti-Israël dans le monde entier, et de son service de soutien composé de 15 membres.

La résolution qui renouvelle le mandat du “Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien”, composé de 25 pays, fait référence à la “Nakba” (catastrophe) de la fondation d’Israël.

Créé à la suite de la résolution “Le sionisme est un racisme” de 1975, le comité palestinien de l’ONU et sa division du personnel de soutien sont les vestiges d’une politique discréditée qui a vu l’organisme mondial s’aligner systématiquement contre Israël.

Ces organes de l’ONU, qui coûtent des millions de dollars par an, servent à perpétuer les antagonismes, et non à résoudre les différends.

Aucune de ces résolutions ne mentionne le terrorisme ou les autres violations flagrantes des droits de l’homme commises par l’Autorité palestinienne, le Hamas et le Jihad islamique.

Elles ne tentent même pas de promouvoir la démocratie, la responsabilité et l’État de droit pour aider réellement les Palestiniens vivant dans les zones gouvernées par l’Autorité palestinienne et le Hamas.

L’adoption des résolutions intervient un jour après que les Nations unies aient organisé leur journée internationale annuelle de solidarité avec les Palestiniens, qui était accompagnée d’une exposition anti-Israël.

En 2019, le Brésil et la République tchèque avaient rejoint pour la première fois la liste des pays votant contre le renouvellement du comité palestinien. Par ailleurs, cette année plusieurs autres pays européens ont pour la première fois voté contre le renouvellement du mandat de la division palestinienne des Nations unies, notamment la République tchèque, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, l’Autriche, la Bulgarie, l’Estonie, la Grèce, la Hongrie, la Lituanie, la Roumanie et la Slovaquie. Le Brésil a également voté contre la résolution.

Pour inciter les pays de l’UE à voter contre ces résolutions biaisées, UN Watch a lancé une campagne internationale, chacun peut agir en signant la pétition.

Les 5 résolutions :

  1. Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien

Seul comité de l’AG de l’ONU dédié à une cause unique, il est un vestige de la politique discréditant Israël de l’ONU. Ses rapports sont biaisés et n’adressent jamais le terrorisme des Palestiniens.

  1. Division des droits des Palestiniens du Secrétariat

Cette division démesurée par sa taille est au service du Comité. Son action est contreproductive, elle coordonne le boycott d’Israël au lieu de travailler à la paix.

  1. Règlement pacifique de la question de Palestine

Le texte est redondant avec d’autres résolutions et prétend qu’Israël est seul responsable de ne pas accéder à un règlement pacifique du conflit.

  1. Programme d’information spécial sur la question de Palestine du Département de la communication globale du Secrétariat

Le programme, qui choisit toujours le vocabulaire palestinien, montre une fois de plus que le secrétariat de l’ONU est coopté par des pressions anti-israéliennes.

  1. Le Golan syrien

Cette résolution est redondante avec le texte de la résolution intitulée le « Golan Syrien Occupé » et ne mentionne pas les massacres et crimes qui ont lieu en Syrie.

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent