Un Arabe israélien dément les accusations de racisme contre Israël au sujet de son programme de vaccination

Ce qui suit est tiré de la 46ème session du Conseil des droits de l’homme qui s’est tenue en février-mars 2021. 

Riyad Al-Maliki, ministre des AE de l’AP : Israël refuse d’assumer ses responsabilités en tant que puissance occupante, non seulement en ne fournissant pas de vaccins au peuple palestinien, mais aussi en les empêchant d’entrer dans les territoires palestiniens.

Le Qatar : Israël pratique l’apartheid en se soustrayant à cette responsabilité.

Indonésie : Le programme israélien de vaccination contre le COVID-19 met une nouvelle fois en évidence les principes d’inégalités et de discrimination qui définissent la politique étrangère d’Israël envers les Palestiniens.

Iran : Le régime Israélien persiste dans sa politique brutale consistant à soumettre les enfants palestiniens à toutes sortes d’atrocités, notamment en refusant d’installer des centres de vaccination pour les Palestiniens.

Présidente du CDH : Et je donne maintenant la parole à United Nations Watch.

UN Watch : Merci Madame la Présidente. Je m’appelle Yoseph Haddad, je suis un Arabe israélien de Nazareth, et j’ai été vacciné. Selon certaines accusations, le programme israélien de vaccination contre le Coronavirus est « raciste ». C’est faux.

Comme moi, ma famille, mes amis et des centaines de milliers d’autres Arabes israéliens ont été vaccinés. L’État d’Israël mène des campagnes en arabe pour encourager les arabes israéliens à se faire vacciner, et les services de secours du Maguen David Adom, composés de Juifs et d’Arabes, travaillent directement dans les localités arabes pour vacciner la population.

À propose de nos voisins palestiniens : bien que les accords d’Oslo ne nous y obligent pas, nous les aidons. C’est Israël et non l’Autorité Palestinienne, qui a vacciné des milliers de Palestiniens, alors que l’AP vaccine ses dirigeants et leurs amis. C’est Israël qui a mis en place des centres de vaccination pour les Palestiniens à Qalandiya.

Prétendre que la politique de vaccination d’Israël est raciste, c’est tenter de façon flagrante de dénigrer Israël et de détourner l’attention de la corruption des États au sein de ce même Conseil.

Au lieu de tenir l’AP pour responsable, vous attaquez Israël.

Au lieu de parler des discriminations dont sont victimes les Palestiniens au Liban, vous attaques Israël.

Au lieu de demander des comptes aux nations responsables des violations des droits de l’Homme, notamment la Chine qui siège à ce Conseil, tout en commettant un génocide contre les Musulmans, vous dénigrez mon pays.

Je suis fier d’être arabe, et je suis fier d’être israélien, parce qu’Israël prend soin de tous ses citoyens et même des autres. Si les autres pays suivaient l’exemple d’Israël, au lieu de détourner l’attention de leurs propres échecs en l’attaquant, nous vivrions déjà dans une réalité différente en matière de lutte contre le coronavirus.

Share

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Recent