GENEVA, March 18, 2019 – Joel Herzog, President of the Swiss-Israel Association, Geneva Section today addressed the Rally for Equal Rights at the United Nations—see quotes below. As the son of former Israeli President Chaim Herzog, he joined a family tradition of speaking out against anti-Israel bigotry at the United Nations. For his full prepared remarks, see below.

 

For links to other speakers’ quotes, videos, photos, livestream and more, click here.

 

Full prepared remarks, in French:

Excellences,

Mesdames et Messieurs les orateurs et invités,

Messieurs les Grands-Rabbins et Rabbins,

Me Philippe Grumbach, Président de la Communauté Israélite de Genève,

Mesdames et Messieurs les Présidentes et Présidents des Communautés, Associations et organisations,

Mesdames et Messieurs, chers amis,

Samedi nous avons lu dans le Deutéronome- Parachat Zachor- « Souviens-toi de ce que t’a fait Amalek… N’oublie pas”.

Notre peuple et les amis d’Israël ne vont pas oublier la haine gratuite et ce que j’appelle l’antisémitisme institutionnel qui s’exprime dans le Conseil des droits de l’homme cette semaine.

Amalek est distingué de manière singulière parce que son anti- sémitisme est gratuit.

C’est ce qui se passe en face d’ici.

Pire encore, le Conseil trahit sa mission et devient avec ces résolutions un vecteur de la propagation de  l’anti- sémitisme et éloigne toute possibilité en vue d’un règlement pacifique au Moyen- orient que nous appelons de nos vœux.

Il est regrettable qu’une motion soumise aux chambres fédérales à Berne et soutenue par notre association, n’aie pas trouvé une majorité. Cette motion demandait à la diplomatie Suisse d’agir en tant que pays hôte pour stopper le point no. 7 de l’agenda permanent du conseil des droits de l’homme réservé exclusivement à Israël, alors que le reste de la planète est traité par le point no 4.  Autrement, une intervention efficace  de la diplomatie Suisse aurait pu contribuer à éviter la gabegie d’aujourd’hui.

Israël est discriminé. Elle est traitée dans le Conseil des droits de l’homme comme bouc émissaire, et nous sommes venus dire – Ça suffit !    Enough is Enough!

Tout pays peut être critiqué y inclus Israël, mais aucun pays n’accepterait sans réagir des manifestations violentes à sa frontière avec des terroristes essayant de briser la barrière et pénétrer pour assassiner des civils paisibles.

Aucun pays n’accepterait d’être privé de son droit à la légitime défense.

Aucun pays n’accepterait le boycott de ses sociétés, servant d’ailleurs la population juive et arabe.

Aucun pays n’accepterait les conclusions d’un rapport retiré par son propre auteur comme le fut le rapport Goldstone.

Pour nous, c’est de l’anti- sémitisme institutionnel, qualifié en tant que tel selon la définition de l’IHRA, qui inclut l’anti- sionisme – soit le rejet du droit du people juif d’avoir un état.

בכל דור ודור עומדים עלינו לכלותינו והקדוש ברוך הוא מצילינו מידם,

A chaque génération on porte atteinte à notre peuple comme on le rappellera d’ailleurs durant le repas pascal.

Cette année, il y a 80 ans, en Mai 1939 suite aux émeutes arabes en Palestine la Grande Bretagne a publié un livre blanc interdisant l’immigration des juifs – rescapés essayant d’échapper aux Nazis.

Mon grand-père alors le Grand Rabbin de Palestine, puis d’Israël, le Grand Rabbin Yitzhak Isaac Halevy Herzog a alerté l’opinion publique que le livre blanc était devenu une tache noire et qu’il craignait qu’il ne devienne une tache rouge.

Lors d’une manifestation en face de la Synagogue Yechurun à Jérusalem il a déchiré le Livre Blanc comme dénué de valeur morale, en citant le prophète Esaie

עוצו עצה ותופר דברו דבר ולא יקום כי עמנו 

’Former des projets et ils seront anéanties,

Donner des ordres et ils seront sans effet,

Car Dieu est avec nous”

Il y a 44 ans mon père, alors ambassadeur d’Israël à l’ONU, a dû affronter la résolution ignominieuse de l’assemblée générale de l’ONU assimilant le Sionisme au Racisme – Résolution passée en 1975 par une  majorité automatique puis annulée en 1991.

Il a alors affirmé dans un discours classifié comme un des 50 discours qui ont changé le monde que les soutiens de la résolution étaient motivés par les « deux grands démons » –

« La haine et l’ignorance » – et c’est le cas aujourd’hui à nouveau.

Il a dit également : Propos qui sont d’actualité encore aujourd’hui:

« Nous, le people juive, n’oublierons pas”.

« Pour nous, le peuple juif, ce n’est qu’un épisode transitoire dans une histoire riche et remplie d’évènements ».

Nous plaçons notre confiance dans la Providence, notre croyance dans notre tradition millénaire, dans notre poursuite des progrès sociaux, des valeurs humaines et dans notre people.”

“Pour nous le peuple juif, cette résolution basée sur la haine, le mensonge et l’arrogance est dénuée de toute valeur morale ou légale.”

« Pour nous, le peuple juif’’, a-t-il conclu, ‘’ce n’est rien de plus qu’un morceau de papier, et nous devrions le traiter ainsi », avant de déchirer la résolution en deux.

C’est aujourd’hui à mon tour de continuer dans la tradition familiale et d’affirmer :

Pour nous juifs, les sept motions et résolutions basées sur le mensonge et la haine, pour dire simplement, sont de l’anti- sémitisme et de l’anti- sionisme  primaire.

Elles sont dénuées de toute valeur morale ou juridique et méritent d’être déchirées et jetées dans la poubelle de l’histoire.

(Déchirer la résolution sur Gaza)

עם ישראל חי

Merci

Author

unwatch

Related Posts